Poissonnier

Plusieurs fois par semaine, le poissonnier commence sa journée par l'achat de marchandises auprès d'un grossiste, dans un MIN ou dans les criées du littoral. De retour sur son point de vente, il les met en scène sur l'étal préalablement couvert de glace. À la demande du client, il va préparer et transformer le poisson : l'étêter, l'écailler, le vider, le fileter ou le trancher et ouvrir les coquillages. Quand il pratique l'activité traiteur, il confectionne ses plats préparés dans son atelier : salades de la mer, soupes, terrines...

Formation requise

Après le CAP poissonnier, il peut exercer en poissonnerie, en grande surface ou sur les marchés. Après plusieurs années comme vendeur et une formation de gestion, il peut s’installer à son compte.

Qualités requises

Il sait faire partager sa passion pour les bons produits. En bon acheteur il est attentif à la qualité et au prix. Il connaît toutes les espèces et sait conseiller sur la manière de les cuisiner.

Le plus Pavillon France

Au XIXe siècle, le chasse-marée qui achète le poisson au bateau de pêche est aussi appelé "poissonnier" A Paris, le Faubourg Poissonnière doit ainsi son nom au fait que les chasse-marées ou poissonniers, en provenance du port de Boulogne-sur-mer, venaient y livrer aux Halles leurs chariots de poissons.