Saint-pierre

Mesurant moins de 50 cm, ce drôle de poisson arbore une tache noire sur ses flancs (l'empreinte du pouce et de l'index de l'apôtre Saint-Pierre selon la légende), des yeux hauts placés, une bouche lippue et protractile (pour attrapper ses proies) et des nageoires épineuses qui semblent ébouriffées. On le trouve dans toutes les eaux tempérées, seul ou en petit groupe, sur des fonds sableux ou vaseux, et souvent près des roches.

Prix : €€€
De Mars à Décembre Voir le calendrier des saisons
Le saviez-vous :
On l’appelle aussi "poule de mer" ou " poule dorée" à cause de la couleur de ses écailles.
Conseil
Je le choisis
Je le déguste
Je le garde
Son odeur iodée et ses taches latérales sont des indices de fraîcheur. Elles doivent être bien dessinées et très noires, tout comme son œil rond mordoré avec une pupille sombre.
Sa chair est ferme, subtile et délicate. Aussi fine que celle du turbot ou de la sole. Entier, il se cuisine au four ou au court-bouillon. En filets épais, il est excellent en papillote ou grillé. Parfait aussi dans la bouillabaisse.
S'il a été acheté ultra-frais, sans être vidé ni écaillé, le saint-pierre se conserve 2 jours environ au réfrigérateur sous un film alimentaire. Même critère de fraîcheur exigé pour la congélation.
Santé
Apports nutritionnels pour :
100 g
Calories : 74 kcal
Protéines : 17 g
Lipides : 1 g
Nutriments et vitamines
Vitamine B1
Vitamine B2
Vitamine B3
Vitamine B6
Vitamine B12
De la mer à l'assiette
Il est pêché au chalut de fond du sud de la Norvège à l’Afrique du Sud, ainsi qu’en Méditerranée.
Le plus
Le plus Pavillon France
Ce poisson maigre est succulent et très apprécié des chefs, plus que parfait dans une alimentation équilibrée.