Bulot

Le bulot a une coquille en forme de conque. Sa taille varie de 4,5 à 10 cm et sa couleur entre le jaune, le rose et le vert fluorescent des algues qui l'entourent. A l'entrée de la coquille, un opercule épais se bloque en cas de danger. Sa coquille est souvent empruntée par le bernard-l'hermite.

Prix : €€
De Février à Décembre Voir le calendrier des saisons
Le saviez-vous :
Le bulot se pêche principalement en Manche, plus rarement en mer du Nord et en Atlantique. Avec lui pas d’excès, car sa récolte est maintenant limitée notamment avec une fermeture biologique en baie de Granville en janvier.
Conseil
Je le choisis
Je le déguste
Je le garde
Un coquillage frais est vivant. Vous trouverez le bulot vivant ou cuit sur les étals. Profitez de sa saveur iodée, de son odeur marine et de sa texture ferme...
Il faut les rincer abondamment avant cuisson et éventuellement les faire dégorger dans de l’eau avec sel et poivre ; attention à ne pas masquer leur délicieux goût iodé.
Videz le surplus de liquide et conservez les bulots dans un linge humide, pas plus de 24 h. Le bulot apprécie peu le réfrigérateur !
Santé
Apports nutritionnels pour :
100 g
Calories : 80 kcal
Protéines : 17,9 g
Graisses : 0,7 g
Magnésium : 120 mg
Nutriments et vitamines
De la mer à l'assiette
Il se capture principalement aux casiers à bulots spécifiques qui permettent aux juvéniles de s'échapper, menés par des petits navires côtiers.
Le plus
Le plus Pavillon France
Riche en sels minéraux (magnésium surtout) et vitamines comme tous les produits de la mer, il est pauvre en calories (sauf trempé dans la mayonnaise) et contient d'excellentes protéines, très peu de lipides et très peu de glucides. Il se consomme froid à l’apéro et en entrée.