Cuisson à la poêle

La cuisson à la poêle en 8 recettes

Facile et rapide, la cuisson à la poêle s’adapte à plusieurs types de poisson.
Petit tour d’horizon, en 7 recettes.

Les poissons entiers

Pour la cuisson à la poêle, on choisira de préférence des poissons plats (sole, limande, turbot, plie….). Demandez à votre poissonnier de les vider. Et si vous lui posez la question, il vous donnera le temps de cuisson recommandé. Les recettes à la poêle sont recommandées pour les repas du soirs, car elles sont très simples et la cuisson est très rapide (quelques minutes de chaque côté suffisent). Quant aux préparations, elles sont elles aussi très rapides. Pour la recette suivante, il suffit simplement de prévoir une petite marinade que l’on glissera à l’intérieur du poisson avant de le cuire.

>> Voir la recette de la barbue dorée à la pôele

Pour la sole meunière, un peu d’huile, du beurre de la farine, un jus de citron et le tour est joué.

>> Voir la recette de la sole meunière
 


Les filets de poissons blancs

Pour des filets à la poêle, il est indispensable de choisir des poissons blancs à chair ferme (tacaud, merlu, St Pierre…). Sinon, à la cuisson, ils s’émiettent et il devient impossible de les retourner.

Pour le carrelet au cidre, on utilise la technique du déglaçage. On réalise ainsi une petite sauce en quelques secondes.

>> Voir la recette du carrelet au cidre


A l’image d’une blanquette (mais avec une cuisson beaucoup plus rapide), on peut aussi découper le poisson en morceaux et le cuire dans une sauce. Demandez à votre poissonnier de couper les morceaux. Ils doivent être assez gros pour ne pas cuire trop vite.

>> Voir la recette du filet de julienne à l'exotique

>> Voir la recette du curry doux au lait de coco

>> Voir la recette de la blanquette de congre


Les filets de poissons panés

C’est la grande astuce pour faire manger du poisson aux enfants. On peut varier les enrobages, mais la méthode reste toujours la même. On plonge le filets dans des œufs battus, puis dans de la chapelure, des graines de sésame ou du fromage rapé selon les goûts. Puis, on fait dorer à la poêle. Et le succès sera toujours au rendez-vous.

>> Voir la recette du filet de tacaud en croûte de sésame

>> Voir la recette des nuggets de lotte au parmesan

L'astuce Pavillon France

Si vos filets sont peu épais et fragiles, avant de les tremper dans l’œuf, farinez-les très légèrement en faisant tomber l’excédent de farine. Ils tiendront mieux à la cuisson.
Salez votre huile de cuisson pour que le poisson n'attache pas à la poêle.
Votre huile doit être bien chaude avant de déposer les filets.